Siemens propose une nouvelle solution pour optimiser la gestion de réseaux.

Avec la nouvelle offre logicielle Sinec, Siemens propose une nouvelle solution pour optimiser la gestion de réseaux

07/09/2020

Le nouveau Sinec INS est un logiciel de gestion de services réseau centralisés. Il offre à ses utilisateurs une vue d’ensemble rapide et claire de tous les services réseau via une interface utilisateur unique. L’outil offre des services réseau courants spécifiquement adaptés aux technologies opérationnelles (OT). 

Grâce à Sinec INS, ces technologies opérationnelles peuvent créer un réseau autonome, indépendant des services IT. Ce réseau peut, par exemple, être hébergé dans un centre de données OT. Il inclut différents serveurs : DHCP (gestion d’adresses IP), Syslog (service de journaux d'événements), NTP (synchronisation d’horloge sur le réseau), Radius (centralisation des données d’authentification) et TFTP (mise à niveau du firmware sur les composantes réseau).

Le nouvel outil de mise en service du réseau Sinec PNI (Primary Network Initialization) permet l’initialisation simple et rapide des composantes réseau Scalance et Ruggedcom. Les automates / les CPU (unités centrales) peuvent également être initialisés grâce à cet outil. L’ajout de l’outil Sinec PNI à la gamme Sinec permet de bénéficier d’une solution d’initialisation simple et d’assurer la disponibilité des composantes du réseau.

Ces deux nouveaux outils complètent le système de gestion de réseaux Sinec NMS (Network Management System). La nouvelle version V1.0 SP1 permet d’utiliser le logiciel pour la gestion de la sécurité des réseaux - gestion du pare feu et translation d’adresses (NAT) - avec des règles spécifiques pour chaque appareil, ainsi que pour la configuration de l’infrastructure réseau et du serveur Syslog.

Les composants du pare feu peuvent être configurés en toute simplicité à partir d’une interface centrale. Le logiciel Sinec NMS permet de disposer d’une documentation locale du réseau via Audit Trail qui enregistrent automatiquement l’activité de l’utilisateur avec horodatage. Les entrées consignées dans le journal d’audit peuvent ainsi être retracées sans problème, ce qui représente une économie de temps et d’énergie considérable lors de la recherche d’erreurs et permet une vérification simple de la sécurité de la révision des données. En cas d’analyse plus poussée, les données du journal d’audit peuvent être transmises à un serveur central via l’interface Syslog dans Sinec NMS (en tant que client Syslog). En outre, la version Sinec NMS V1.0 SP1 peut être utilisée pour surveiller, gérer et configurer de manière centralisée des dizaines de milliers d’appareils sur des réseaux distincts, de taille et de segmentation variables.

Autres nouveautés de la société Siemens Digital Industries

Haut de page