SICK atteint les objectifs pronostiqués pour 2019

SICK atteint les objectifs pronostiqués pour 2019

23/07/2020

SICK a pu poursuivre sa croissance dans un contexte de marché difficile. Dans l’année fiscale 2019, le fabricant de capteurs a augmenté son chiffre d'affaires de 7 % et celui-ci atteint désormais 1.750,7 millions d’euros (2018 : 1.636,8 millions d’euros). La croissance était donc nettement supérieure à l’évolution sur le secteur des capteurs chiffrée à -1 % pour 2019 par l’AMA, la fédération des capteurs et des techniques de mesure. SICK a de nouveau enregistré des commandes d’un montant de 1.774,1 millions d'euros (2018 : 1.701,0 millions d’euros) en 2019. Le nombre d’employés dans le monde a augmenté de 2,6 % pour atteindre 10.204 personnes.

La croissance du chiffre d’affaires a contribué, à côté d’autres mesures pour augmenter la rentabilité, à une augmentation de l’EBIT (bénéfices avant intérêts et impôts) de 13,1 % et atteignait donc 132,9 millions d’euros ; ce dernier est resté toujours aussi élevé avec une part de 7,6 % du chiffre d'affaires. SICK a donc pu atteindre les objectifs pronostiqués pour l’année fiscale 2019, même si l’entreprise était confrontée à un ralentissement de la conjoncture mondiale, l’aggravation de litiges commerciaux internationaux et à une situation difficile du marché de l’automatisation industrielle en général et du secteur automobile en particulier. Toutefois, SICK a conservé sa stratégie d’innovation et, avec 11,5 %, elle a de nouveau investi une part élevée du chiffre d'affaires dans la recherche et le développement.

« Beaucoup de secteurs sont confrontés à un profond changement structurel et la dynamique de la digitalisation se poursuit. SICK tient à maintenir les investissements élevés dans la recherche et le développement pour faire avancer de nouvelles technologies avec notre secteur traditionnel de l’automatisation. C’est la seule façon de profiter des opportunités des technologies numériques ensemble avec nos clients, afin de pouvoir réagir de manière plus agile aux conditions économiques soumises à des changements rapides », affirme le Dr Robert Bauer, Président-directeur général de SICK AG, en commentant les chiffres du bilan 2019 lors de leur publication. Une majeure partie des initiatives de start-up fondées sen 2018 a déjà été lancée sur le marché et a contribué au chiffre d'affaires avec des solutions, par exemple dans le domaine de caméras assistées par l’intelligence artificielle ou celui de systèmes de transport sans conducteur dans l’intralogistique.

De grandes différences de marché pour la demande en capteurs et solutions pour applications

L’enregistrement de commandes et le chiffre d'affaires ont été très hétérogènes dans les différents domaines d’activités et les différentes régions, reflétant ainsi les évolutions dynamiques de la conjoncture. Alors que la demande dans le secteur de l’automatisation industrielle a baissé dans le monde entier, SICK a pu gagner des parts de marché dans l’automatisation de la logistique et de l’analyse industrielle. Cette présence très vaste sur plusieurs industries a permis de compenser les stagnations dans les différents secteurs. Outre notre présence sur les marchés établis, nos activités commerciales dans les zones de croissance ont également contribué à accroître le chiffre d’affaires.

En Allemagne, le chiffre d´affaires a été légèrement inférieur à l’année précédente avec un changement de -0,6 %. Les hésitations des entreprises allemandes concernant les investissements ont pour conséquence un recul du chiffre d’affaires, notamment dans le secteur automobile. L’année fiscale était nettement plus stable dans la zone de vente de l’Europe, du Proche Orient et de l’Afrique (EMEA). Malgré le ralentissement de la conjoncture, SICK y a réalisé une croissance du chiffre d’affaires de 7,9 %. Ce sont notamment les ventes réalisées en Italie, en Autriche, en Suède, en Norvège et en Grande-Bretagne qui ont généré des impulsions positives. Avec 7,6 %, la croissance du chiffre d’affaires en Amérique du Nord, centrale et du Sud (Americas) se situait à un niveau similaire. SICK a pu enregistrer une demande croissante des secteurs de l’intralogistique et de la logistique des transports ainsi que de l’industrie pétrolière et gazière. La région avec la plus forte croissance dans le monde était de nouveau l’Asie-Pacifique où l’évolution était dynamique. Avec un plus de 11,3 %, l’augmentation du chiffre d’affaires à deux chiffres a pu être maintenue en 2019, le volume des affaires a notamment encore augmenté en Chine et au Japon. Les effets de change ont eu un effet légèrement positif sur l’évolution du chiffre d’affaires consolidé dans l’année fiscale 2019.

Une rentabilité élevée crée la base solide pour des temps incertains

Le résultat d'exploitation avant charges financières exceptionnelles et impôts (EBIT) a augmenté de 117,5 millions d’euros pour atteindre 132,9 millions d’euros en 2019. Cette évolution a été soutenue par un apaisement des marchés d’approvisionnement et le recul des charges exceptionnelles pour assurer la fiabilité de l’approvisionnement qui y sont liées. En combinaison avec la croissance du chiffre d’affaires, SICK a de nouveau enregistré une rentabilité élevée en 2019.

Pour une croissance durable dans un contexte de marché volatile, des charges et investissements constamment élevés s’imposent. La rentabilité élevée du groupe SICK permettra aussi de réaliser à l’avenir les investissements nécessaires pour maintenir la position sur le marché et le leadership au niveau de l’innovation. De plus, elle assure la stabilité de l’entreprise face à la pandémie actuelle du Covid-19 dont les conséquences économiques sur l’année fiscale 2020 ne peuvent pas encore être évaluées.

Des innovations issues des start-ups et des activités existantes font progresser le chiffre d’affaires

Comme dans les années précédentes, SICK a dépensé des sommes importantes pour les activités R&D au cours de l’année fiscale 2019. Au total, l’entreprise a dépensé 202,0 millions d’euros (2018 : 192,5 millions d’euros) - ce qui correspond à 11,5 % du chiffre d'affaires - pour les activités R&D. Dans les activités existantes, SICK a étendu sa gamme de produits afin de se préparer encore mieux aux variations de certains marchés grâce à une plus grande diversification de l’offre. Lors du développement de produits, l’accent était mis sur la capacité de mise en réseau des capteurs dans le contexte de l’Industrie 4.0 ainsi que sur le thème de la souveraineté des données. Avec l’intégration des connaissances des applications aux logiciels de certains produits et les possibilités offertes par les technologies de processeurs et de mémoire plus performantes, les capteurs de SICK évoluent de plus en plus vers l’intelligence des capteurs. 

Par ailleurs, les initiatives start-up ont elles aussi enregistré une dynamique grandissante et ont pu acquérir des projets de clients et donc réaliser du chiffre d’affaires. Ainsi, les algorithmes Deep Learning permettent de tester continuellement une application avec caméras sur un réseau neuronal et donc de l’employer pour la détection de colis dans la logistique.

 

 

 

 

La barre des 10 000 employés atteinte pour la première fois chez SICK

 

Associé à la croissance du chiffre d’affaires, l’effectif mondial a également légèrement augmenté de 2,6 % dans l’année fiscale 2019. 10.204 employé(e)s travaillent sur les sites de SICK dans le monde, dont 1.310 dans le domaine de la recherche et du développement. La gestion du personnel était en grande partie déterminée par l’élaboration des compétences pour faire face aux défis de la transformation numérique, de l’agilité et la complexité grandissantes. Grâce à des dépenses continues pour l’apprentissage et la formation professionnelle, SICK souhaite faire profiter son personnel des opportunités de la transformation digitale dans un contexte hautement innovant.

Prise de commandes élevée au premier trimestre 2020 - pronostic incertain suite à la pandémie de Covid-19

Même avant le début de la propagation du coronavirus les conditions économiques générales étaient difficiles. Au cours des premiers mois de la nouvelle année fiscale 2020, SICK a pu continuer à enregistrer un chiffre d'affaires et une prise de commandes réjouissants. L’entreprise observe avec une profonde inquiétude la propagation de Covid-19, les « shutdowns » dans de nombreux pays et a mis en œuvre des mesures tôt pour protéger le personnel et l’entreprise et pour pouvoir continuer à livrer.

Les efforts internationaux pour freiner le virus représentent un défi jamais vu pour la communauté internationale. Les conséquences économiques ne peuvent pas encore être évaluées actuellement. Néanmoins, on constate dès maintenant que la situation des commandes et l’évolution des affaires en 2020 subira majoritairement les conséquences négatives de la crise sanitaire et économique. Mais même dans la situation de crise actuelle, la demande en solutions d’automatisation, par ex. dans le secteur de la logistique, reste élevée. Grâce à sa gamme innovante de produits et de prestations, SICK est en mesure d’aider les entreprises après la crise à faire face aux restrictions toujours en vigueur pour les processus commerciaux. Avec sa situation financière solide, le groupe SICK se trouve dans une position favorable pour maîtriser cette phase difficile.

Autres nouveautés de la société Sick France

Haut de page