Codeur AHS/AHM36 avec interface IO-Link

Codeur magnétique AHS/AHM36 avec interface IO-Link

20/02/2019

Avec la nouvelle gamme de codeurs AHS/AHM36, SICK présente des codeurs simple tours et multitours rotatifs, entièrement magnétiques qui établissent de nouveaux standards à différents niveaux.

Les codeurs entièrement magnétiques et donc particulièrement robustes de la gamme de produits AHS/AHM36 IO-Link de SICK sont utilisés pour la mesure de positions absolues et de vitesses dans les machines et applications dans l'automatisation en usine, l’automatisation de la logistique et de l’analyse industrielle. Avec leur diamètre de seulement 36 millimètres et leur raccordement rotatif électrique, ils conviennent parfaitement pour des applications avec un espace de montage réduit. En même temps, les possibilités d’adaptation mécaniques variées offrent aux clients et aux constructeurs un niveau de flexibilité élevé lors de la conception de l’interface mécanique.

Lors du fonctionnement, les codeurs se démarquent par leur précision adaptée à l’utilisation : la variante simple tours AHS36 offre une résolution jusqu’à 12 bits, l’AHM36 multitours mécanique et sans batterie ni maintenance atteint une résolution jusqu’à 24 bits.

« Totalement adaptés à l’avenir » grâce à IO-Link

En fonction de ses besoins d’automatisation, l’utilisateur a le choix entre des étendues des performances différentes chez les codeurs AHS36 et AHM36. Ainsi, l’AHS36 IO-Link Basic et l’AHM36 IO-Link Basic sont conçus avec l’indice de protection IP65 et peuvent être exploités à des températures environnantes comprises entre -20 °C et +70 °C.

L’interface IO-Link (spec. 1.1, COM3) est la version standard et transforme les codeurs absolus en capteurs intelligents » absolument sûrs parés pour l’avenir » qui peuvent être intégrés via un maître IO-Link et le téléchargement de leur IOOD (IO Device Description/fichier de description de données) du portail central IODDfinder en toute rapidité, en toute simplicité et de façon rentable à des univers de bus de terrain principaux. La configuration peut elle aussi se faire via IO-Link, alternativement à l’outil d’ingénierie de SICK SOPAS. Dans le cas d’un remplacement d’appareils, ces réglages peuvent être transmises grâce à une fonction de mémorisation des données via IO-Link directement vers le nouveau codeur. Un autre avantage apparaît lors du raccordement électrique des codeurs AHS36 et AHM36 avec IO-Link : on peut utiliser des câbles standard non blindés qui sont nettement plus économiques que des câbles spéciaux.

Autres nouveautés de la société Sick France

Haut de page