Les pompes Qdos de Watson Marlow pour le dosage des polymères dans le traitement des eaux usées

Les pompes Qdos de Watson Marlow pour le dosage des polymères dans le traitement des eaux usées

10/03/2020

Chemical Support Systems Ltd , une entreprise de génie électrique et mécanique établie depuis 30 ans au Royaume-Uni, est un fournisseur majeur d'équipements de dosage de produits chimiques dans divers secteurs, dont le traitement de l'eau. Elle a conçu, fabriqué, installé et mis en service plus de 2 000 systèmes de dosage de produits chimiques dans le monde, et opte pour les pompes Qdos de Watson-Marlow Fluid Technology Group (WMFTG) pour le dosage des polymères dans les applications de traitement des eaux usées. 

La question du phosphore

Le secteur de l'eau au Royaume Uni est confronté à un problème majeur : plus de la moitié de ses masses d'eau fluviales et les trois quarts de ses lacs dépassent le niveau de 0,1 mgP/l autorisé pour les rejets de phosphore, et correspondant à un "bon état écologique". Pour aider à lutter contre le phosphore, un coagulant chimique ou un polymère est généralement dosé dans les eaux usées. La quantité de dosage dépend de celle du phosphore présente.

Les personnes reconnues coupables de rejets en dehors des limites risquent des amendes ; aux États-Unis et au Canada, par exemple, celles-ci peuvent s’élever jusqu'à 500 000 dollars. En gardant cette idée à l'esprit, payer un peu plus pour une pompe qui peut fournir une précision et la confiance nécessaires pour assurer le travail correctement, semble une petite difficulté. Ian Bishop, l'un des trois copropriétaires de la CSS, déclare : « Les entreprises qui rejettent des eaux usées tentent de respecter des taux limites de phosphore autorisés de plus en plus stricts, mais veulent également réduire leurs coûts opérationnels de traitement. Nos systèmes de dosage de produits chimiques, dont beaucoup reposent sur des pompes Qdos, aident les entreprises à atteindre ces deux objectifs ».

Les pompes Qdos permettent de réduire les coûts des produits chimiques grâce à un dosage plus précis. En outre, ces pompes innovantes offrent des débits linéaires et répétables à faible pulsations de 0,1 à 2 000 ml/min (jusqu'à 7 bars) dans des conditions de process variables. Parmi les autres avantages, la simplicité d'installation réduit le besoin d'équipements auxiliaires, tandis que la maintenance se limite au remplacement sans outil d'un seul composant, sans nécessiter d’entretien ni de rinçage périodique de la tête de pompe et des vannes associées.

Facteurs d'influence

« Nous utilisons les pompes Qdos principalement pour leur fiabilité, leur fonctionnement intuitif, leur dosage précis et leur facilité d'entretien. Si les produits chimiques sont particulièrement visqueux, comme les polymères, les pompes Qdos sont encore plus utiles » explique M. Bishop. D'après notre expérience, l'utilisation de pompes à membrane conventionnelles pour le dosage de polymères à haute viscosité peut être problématique en raison des colmatages des vannes d'aspiration et de refoulement. »

En termes de contrôle, pour la plupart des systèmes de traitement de l'eau fournis par le CSS, des signaux de marche/arrêt ou de variation de débit de la pompe Qdos en fonction du process, sont donnés par l'utilisateur final ou le site, participant à cette partie essentielle du process.

Du PU pour les polymères à base de pétrole

Pour certaines tâches de traitement de l'eau nécessitant l'utilisation de polymères à base de pétrole, Watson Marlow a récemment développé sa tête de pompe Qdos ReNu PU. L'utilisation du polyuréthane les rend résistants aux distillats de pétrole et autres hydrocarbures aliphatiques.

« Ce matériau de tube s'est avéré très fiable pour les polymères spécifiques contenant des distillats de pétrole » confirme M. Bishop.

Le confinement chimique en cas de défaillance de la tête de pompe est également assuré avec les pompes Qdos ; un point important car le nettoyage des déversements de polymères peut prendre beaucoup de temps.

Autres nouveautés de la société Watson Marlow Fluid Technology Group

Haut de page