L'énergie verte aide Seco à atteindre ses objectifs en matière d'émissions, neuf ans plus tôt que prévu

L'énergie verte aide Seco à atteindre ses objectifs en matière d'émissions, neuf ans plus tôt que prévu

10/01/2022

L'obtention de plusieurs certificats relatifs à l'électricité verte et à l'énergie renouvelable aux États-Unis et en Inde a permis à Seco d'atteindre dès à présent ses objectifs en matière d'émissions, auparavant définis pour l'année 2030, tout en réalisant des économies.

Seco avait pour objectif de rendre tous les aspects de son activité plus durables, ce qui a conduit à un examen complet de ses besoins énergétiques ; au moment du renouvellement de ses contrats avec différents fournisseurs pour le site de Reynoldsville, en Pennsylvanie (États-Unis), l'énergie verte s'est retrouvée au premier plan. D'après différentes études, le site de Reynoldsville compte pour environ 10 % des besoins mondiaux de Seco en électricité ; par ailleurs, son impact sur le climat au niveau de l'électricité se monte à 19 %. Les changements apportés sur ce site auraient donc un effet profond sur l'empreinte environnementale mondiale de l'entreprise. « Nous avons acheté des certificats d'énergie renouvelable, ce qui nous permet de compenser notre empreinte en matière de CO2 », déclare Eric Sirianni, Approvisionnement général, site de Seco à Reynoldsville.

« Pour nous, ce processus a commencé en 2019 », poursuit-il. « Auparavant, nous cherchions uniquement à acheter de l'électricité au prix le plus bas possible. Nous ne voulions pas savoir à qui nous l'achetions ; ce qui comptait, c'était que tout s'allume lorsque nous appuyions sur l'interrupteur. Nous n'avions pas vraiment de modèle établi : nous avons simplement été invités à envisager l'électricité verte la prochaine fois qu'il faudrait couvrir les coûts liés à l'électricité. L'énergie verte coûte plus cher, mais nous avons un objectif à atteindre en matière d'émissions de CO2 ; tout est parti de là. Nous avons pu couvrir nos frais énergétiques tout en appliquant 100 % de nos crédits "verts" ; nous avons même pu baisser le prix. Lorsque les gens s'en sont rendu compte, ils en ont pris bonne note. »

Sources renouvelables

Les certificats d'énergie renouvelable permettent aux sociétés d'investir dans l'énergie provenant de sources renouvelables, même si ces sources peuvent être situées ailleurs. Dorénavant, les sites Seco du monde entier devront étudier des solutions telles que la production d'électricité sur site, via des panneaux solaires, ou le chauffage géothermique. « Tout le monde s'engage à œuvrer à la réalisation de ces objectifs en matière d'émissions et à promouvoir l'utilisation de l'énergie verte », explique Nagesh Shekhadar, Responsable général des achats indirects à Pune, en Inde. « En dehors de ces certificats, nous avons également installé des panneaux solaires pour alimenter nos tubes de type lumière du jour, entre autres, ce qui représente environ 4 % de notre production ».

La majeure partie de l'énergie utilisée par Seco India provient de la centrale électrique locale, qui exploite du charbon. En l'absence d'options plus écologiques, des certificats d'énergie renouvelable ont été achetés pour compenser les émissions de CO2 liées à l'utilisation du charbon. « Actuellement, nous utilisons en partie l'énergie solaire, tout en réfléchissant à la possibilité de recourir à des éoliennes afin de créer une énergie de plus en plus propre. Nous devons nous pencher sur des solutions hybrides », déclare Atul Mohkhedkar, Directeur général de la production chez Seco India. « Lorsque l'offre en matière d'énergie verte augmentera, son prix baissera. »

De nouvelles possibilités

Bien que les objectifs en matière d'émissions aient été atteints des années à l'avance, les acheteurs d'électricité de Seco ne se reposent pas sur leurs lauriers : ils continuent à explorer de nouvelles possibilités permettant de bénéficier d'une électricité plus propre. « Chacun de nos sites peut nous indiquer le type d'énergie utilisée chaque mois, en précisant sa répartition », ajoute Eric Sirianni. « Or, elle varie selon le site. Du point de vue de la société, cette décision est judicieuse. On commence toujours par se poser cette question :

"Pourquoi devrions-nous dépenser cet argent ?" Il est difficile de changer cet état d'esprit, mais après réflexion, qui va refuser d'aider à préserver l'environnement ? »

De plus, ce choix offre un autre avantage : les collaborateurs sont heureux de travailler pour une société qui prend la crise climatique au sérieux. « L'effet est très fort », commente Nagesh Shekhadar. « Nos familles, nos clients, nos amis, nos voisins apprécient de voir que nous travaillons pour ce genre de société. »

Autres nouveautés de la société Seco Tools France

Haut de page