Yaskawa lance le robot collaboratif MOTOMAN HC20DT

Yaskawa lance le robot collaboratif MOTOMAN HC20DT

13/07/2020

Ce nouveau cobot élargit considérablement le spectre des applications de collaboration Homme-Robot : une charge utile de 20 kg combinée à une portée de 1700 mm offre plus de flexibilité pour une utilisation dans une grande variété d’applications.  

Avec ce robot collaboratif, les opérateurs bénéficient d'une assistance efficace, en particulier pour les tâches physiquement pénibles comme la palettisation de grands cartons, de caisses ou d'autres marchandises empilables. Le robot capable de soulever des charges lourdes permet ainsi d’améliorer l’ergonomie des postes
de travail et de libérer l’opérateur. Celui-ci peut alors s’adonner à des tâches à plus forte valeur ajoutée et plus exigeantes sur le plan cognitif.

En raison de sa classe de protection IP67 contre la poussière et l'eau, le cobot est également utilisé dans des environnements difficiles comme le chargement de machines-outils, où le robot entre souvent en contact avec des liquides graisseux. Sa grande capacité de charge permet l’utilisation d’un préhenseur à double pince très souvent utilisé dans les applications de services machine (CNC), permettant la manipulation simultanée de plusieurs pièces lourdes. Sa surface facile à nettoyer et l'utilisation d'une graisse lubrifiante alimentaire en font un robot parfaitement adapté aux industries agroalimentaire et chimique. 

La sécurité en cas de contact direct avec l'opérateur

La sécurité requise en cas de contact direct avec l'opérateur est assurée par six capteurs de couple intégrés qui permettent une interaction flexible et contrôlée entre le robot et son environnement. Le bras du robot est conçu de manière à éviter tout risque d'écrasement, par exemple des doigts. En ce qui concerne les normes 
de sécurité françaises et européennes, le MOTOMAN HC20DT peut être utilisé - tout comme le modèle HC10DT plus petit - comme un robot avec limitation de puissance et de force selon la spécification technique ISO TS 15066. Selon l'évaluation des risques, il ne nécessite donc pas de mesure de protection supplémentaire telle qu'une enceinte de sécurité, ce qui permet un gain en termes d’espace et de coût. De plus, les armoires de commande haute performance YRC1000 ou YRC1000micro dotées des fonctions de sécurité FSU (Functional Safety Unit) et PFL (Power Force Limit) correspondant au niveau de performance Catégorie 3 PLd selon la norme DIN EN ISO 13849-1. Enfin, le HC20DT peut être utilisé aussi bien comme un cobot que comme un robot industriel Yaskawa classique.

Afin d'augmenter encore les performances du robot, il peut également être utilisé en mode hybride en connectant une technologie de sécurité externe, par exemple un scanner laser. Le cobot alterne alors entre vitesse collaborative, vitesse réduite et vitesse maximale, adaptant ainsi sa dynamique en fonction de la distance de l’opérateur.

L'accent est mis sur une interface utilisateur conviviale

Outre les aspects de sécurité, la conception du HC20DT - comme celle du HC10DT – met l'accent sur un fonctionnement particulièrement convivial. Grâce aux six capteurs de couple intégrés ainsi qu'à la supervision et à l'évaluation des forces externes, le bras du robot peut être guidé et programmé directement à la main (DT
pour « Direct Teach). Il en résulte un gain de temps dans la création des programmes du robot. Les boutons "MOVE", "TEACH" et "TOOL UTILITY" montés sur la bride du robot sont utilisés pour la programmation. Le nouveau MOTOMAN HC20DT peut également être facilement programmé et utilisé conjointement avec le 
boîtier de programmation Smart Pendant convivial et moderne ou le boîtier manuel conventionnel (Teach Pendant).

Autres nouveautés de la société Yaskawa France

Haut de page