Robot Usineur

Un projet innovant: le robot usineur de Stâubli

29/03/2008

Depuis six mois, Stâubli participe à un grand projet initié par le Cetim. Il s'agit de tester une nouvelle solution industrielle: le robot d'usinage.

Une expérience multi compétences:

Stâubli participe à ce grand projet en apportant plusieurs innovations technologiques. Ainsi, Le robot RX170 HP intègre directement dans l'avant-bras une électrobroche Precise-Fisher. Cette adaptation permettant d'améliorer considérablement la rigidité. De plus, le harnais comprenant l'alimentation, le refroidissement et la lubrification de l'unité passe complètement à l'intérieur du bras, sans aucun conduit extérieur. Le robot est également pressurisé, permettant d'évoluer dans des conditions difficiles.

Le travail d'équipe mené de front par toutes les entreprises collaborant sur projet de robot usineur est unique. Conçue par Segula, la cellule très rigide dans laquelle est installé le robot réduit les vibrations avec son bâti usiné, soudé et rempli de sable. L'éditeur de logiciels Delcam travaille sur la génération de la trajectoire du bras en cinq axes, tandis qu'Alma convertit en langage robotique les fichiers FAO et les simule afin de valider les parcours.

Des objectifs technologiques de haut de niveau:

Par cette opération, le Cetim s'intéresse en premier lieu à la précision d'usinage accessible par le robot. L'objectif visé est de se rapprocher des +/- 0,04 mm de répétabilité du robot RX170 HP standard. Un défi à relever au cours des deux ans de tests qui se déroulent au Cetim de Senlis. Par ses caractéristiques (17 kW, 42.000 tours/min), l'électrobroche Precise¬Fisher permet d'usiner des pièces à très grande vitesse. Il est également possible d'adapter des broches avec caractéristiques techniques différentes en terme de puissance, vitesse de rotation, ...

Le cahier des charges est bien rempli. Travail sur la commande numérique, mise au point des conditions de coupe, tests sur un grand nombre de matériaux (bois, pierre, inox, aluminium, acier, composite, résine, verre...), avec ou sans lubrification, permettront d'approcher les conditions extrêmes d'usinage.

Des champs d'applications très étendus:

Outre ses remarquables performances, ce robot usineur sera très bien placé sur le marché, tant en investissement qu'en exploitation. Cet avantage permet aux ateliers d'envisager la réalisation de différentes opérations d'usinage (contournage, détourage, usinage de cordon de soudure, prototypage, polissage, perçage, taraudage, ...). /l s'agit d'une solution évolutive qui accompagne les changements d'application dans la production.

Lancé officiellement sur le salon Industrie 2008 à Paris, ce robot d'usinage trouvera sa place dans de nombreux secteurs d'activité : industrie automobile, horlogerie, usinage du verre, le bois mais aussi dans le nucléaire (pour les opérations de maintenance), l'aéronautique ou le ferroviaire, ...

Autres nouveautés de la société Staubli - Division robots

Haut de page