Signature Technologies Automobiles joue dans la cour des grands avec ses monoplaces conçus avec SolidWorks

Signature Technologies Automobiles joue dans la cour des grands avec ses monoplaces conçus avec SolidWorks

15/01/2009

Signatech Automobiles a créé sa première voiture, la Formula Academy, avec SolidWorks. De la conception à l’assemblage, tout le projet a été réalisé, testé, amélioré et validé grâce à SolidWorks Premium et SolidWorks Simulation.

Né des 20 ans d’expérience de Signature, une écurie de course fondée par Philippe Sinault, son Directeur Général, Signatech Automo-biles a conçu un monoplace « low cost » qui résout une équation restée à ce jour sans réponse : l’alliance de la performance, de la technologie de pointe (coque carbone, étude aérodynamique, etc.), des normes de sécurité (homologation FIA) et du faible coût d’achat et de revient. Cela a été rendu possible grâce, bien évidemment au savoir-faire de l’équipe Signatech, mais également à la mise en place, dès le début du projet des solutions de CAO 3D de DS SolidWorks.

 

Les enjeux de Signatech Automobiles : être le premier à franchir la ligne d’arrivée avec sa nouvelle voiture la « Formula Academy »

 

Pour ce faire Signatech s’appuie sur une solution de CAO 3D intuitive et complète, SolidWorks Premium et SolidWorks Simulation, pour concevoir, tester, améliorer et valider ses nouveaux monoplaces. Pari gagné par 3 ingénieurs en neuf mois seulement.

 

SolidWorks est utilisé aussi bien pour la création de la « Formula Academy », que pour faire évoluer les voitures de course de l’écurie Signature (engagée en Formule 3 Euro Series). La gestion des pièces mécaniques et des assemblages est faite à partir de SolidWorks Premium, ce qui permet aux équipes de produire rapidement des plans exploitables par les différents fournisseurs de la société, notamment pour la fabrication des pièces. « C’est pour nous un gain de temps appréciable, » explique Philippe Sinault. « Nous n’aurions pas pu tenir notre délai de neuf mois pour créer notre voiture sans un outil collaboratif comme SolidWorks. Nous avons pu échanger, tout au long de l’avancée de notre projet, des informations avec nos partenaires extérieurs et notamment, avec notre fabricant qui a pu récupérer toutes les données pour programmer ses machines à commandes numériques. Cette fois encore, nous avons été les premiers à franchir la ligne d’arrivée avec notre « Formula Academy ». »

 

Après avoir maîtrisé la conception, la société pousse plus loin ses tests, avec SolidWorks Simulation. Elle peut ainsi faire des calculs de plus en plus précis de résistance mécanique, ce qui lui permet d’optimiser et donc de faire évoluer son monoplace, aussi bien que ses voitures de course. L’étape suivante sera la mise en place de SolidWorksÒ Flow Simulation, pour tout ce qui est mécanique des fluides.

Autres nouveautés de la société SolidWorks

Haut de page