Roulements brunis de NKE: des performances accrues dans les applications critiques

Roulements brunis de NKE: des performances accrues dans les applications critiques

26/03/2019

Le brunissage améliore le comportement au rodage et à l'usure des roulements et les protège contre les agressions du milieu ambiant. Le brunissage constitue une mesure économique permettant l'augmentation de la durée de vie des roulements, notamment dans des applications critiques 

Le brunissage des roulements permet de créer une couche de protection sur des pièces en fer ou en acier. Selon un procédé chimique en plusieurs phases, la surface des pièces traitées est transformée en une couche d'oxydes mixtes d'une épaisseur d'un ou de deux microns caractérisée par cette coloration noire typique. Les composants de roulements brunis offrent des propriétés techniques particulières, surtout lorsqu'ils présentent des mouvements relatifs entre eux. Une protection accrue s'observe déjà par le brunissage de certains éléments seulement, généralement celui des corps roulants. On obtient toutefois le meilleur résultat lorsque toutes les surfaces fonctionnelles d'un roulement sont brunies, c'est-à-dire les bagues intérieure et extérieure d'une part et les corps roulants d'autre part.

Par le brunissage, NKE utilise un procédé déjà éprouvé dans d'autres secteurs afin d'améliorer de façon ciblée les propriétés techniques de ses roulements. Dans la pratique cette technologie s'est avérée judicieuse, notamment dans les roulements à rouleaux cylindriques (à rouleaux jointifs ou à cage), par exemple pour les gros réducteurs ou les réducteurs principaux d’éoliennes. En fonction des applications, d'autres types de roulements peuvent toutefois être brunis également. Le brunissage est indiqué par le suffixe SQ94, sachant que l’on utilise le plus souvent les modèles SQ94-B (corps roulants brunis) et SQ94-D (roulement complet bruni à l'exception de la cage).

 

 

Autres nouveautés de la société NKE France

Haut de page