Nouvelle micro électrovanne type 6712 : petite, rapide et silencieuse pour applications in-situ

Nouvelle micro électrovanne type 6712 : petite, rapide et silencieuse pour applications in-situ

28/10/2020

Avec une largeur de seulement 7 mm et une hauteur de 26 mm, cette microvanne peut être intégrée dans un appareillage miniature. Grâce à sa taille compacte et sa grande facilité de rinçage, la micro électrovanne type 6712 est idéale pour les applications en laboratoire. 

Cette largeur de 7 mm la rend idéale pour les plaques de titrage de 9 mm, mais elle peut aussi être installée dans des espaces plus petits. Pour les applications sur bras de distribution, bras de pipetage et robots de dosage, le faible poids de l’électrovanne est un vrai avantage.

La consommation d’énergie de l’électrovanne Whisper est également faible : en commutation et en retenue, elle consomme moins de 1 W, ce qui élimine la nécessité d’installer des systèmes électroniques onéreux et encombrants pour réduire la consommation d’électricité. L’électrovanne Whisper doit son nom à une autre propriété particulière de cette nouvelle micro électrovanne 2 voies à séparation des fluides : avec son actionneur sans impact, elle contrôle le débit de façon très silencieuse. Le nouvel actionneur est conçu pour fonctionner à un niveau sonore inférieur à 36dB. Le bruit du contact du métal contre le métal typique d’une électrovanne disparaît avec la série Whisper. Un avantage non seulement pour le patient, mais aussi pour l’employé de laboratoire, qui bénéficie d’un environnement de travail plus tranquille.

Des exemples types de ces applications sont l’analyse de sang ou d’urine. Les propriétés de rinçage idéales de l’électrovanne sont obtenues grâce à un volume interne minimal, bride comprise, de seulement 5µl. Un chiffre largement inférieur à celui des électrovannes comparables de nos concurrents. L’accumulation de bulles d’air, problème fréquent des petites électrovannes en raison de propriétés de rinçage médiocres, a été minimisée avec efficacité par Burkert dans la nouvelle électrovanne. Avec une différence de pression de 1 bar, le temps d’arrêt d’un fluide le plus long est de 5ms. Outre le haut niveau de précision du dosage, l’exigence d’un débit exact est également croissante dans les applications de diagnostic, entre autres. Pour les fabricants de composants de contrôle des fluides, cela implique d’augmenter la densité de puissance des actionneurs, afin que les petites électrovannes puissent également commuter à de hautes pressions. Par rapport aux électrovannes de taille similaire, la plage de pression de service du type 6712 est très élevée, à 3 bar (0.3 MPa) en commutation et 8 bar (0.8 MPa) lors du processus de rinçage de la vanne ouverte.

Autres nouveautés de la société Burkert

Haut de page