Les cobots maximisent le retour sur investissement

Les cobots maximisent le retour sur investissement

12/09/2020

Les cobots promettent d'accroître l'efficacité et la qualité du travail de l’homme, en apportant une plus grande fiabilité, cohérence et précision à un éventail d'opérations de fabrication et d'assemblage. Cependant, ces avantages potentiels sont-ils valables pour tous les utilisateurs ?

Introduits il y a peu, les robots collaboratifs (cobots) constituent aujourd'hui le domaine de la robotique qui connaît la plus forte croissance. En dispensant de la nécessité de barrières de protection, les cobots s’intègrent facilement aux côtés des opérateurs avec une faible empreinte au sol - un élément-clé pour de nombreux sites industriels où l’espace au sol est coûteux. Leur programmation simple et la configuration aisée du système les rendent faciles à déployer et à redéployer. Il est de plus possible de gérer non seulement des tâches simples et répétitives pour augmenter l'efficacité de la production, mais aussi des tâches plus spécialisées grâce à leur flexibilité et adaptabilité. 

Différents secteurs industriels, tels que l'emballage, l'agroalimentaire, les biens de consommation et les produits pharmaceutiques, requièrent que les systèmes d'automatisation répondent à des demandes très strictes. Pour les cobots, cela peut se traduire par l'exigence de certaines caractéristiques très spécifiques.

Cela soulève la question suivante : "Est-il toujours possible de combiner la simplicité de programmation et de configuration que de nombreux cobots prétendent offrir avec les exigences de précision de nombreuses applications ?

Il n'était pas rare que les utilisateurs finaux trouvent que la réponse à cette question était "non". Cela pourrait limiter l'applicabilité du cobot à une diversité de tâches plus restreinte, ce qui pourrait également réduire les possibilités de redéploiement et, en fin de compte, avoir un impact sur le retour sur investissement.

Avec les cobots MELFA ASSISTA, Mitsubishi Electric s'est appuyé sur son expérience en robotique industrielle pour concevoir une gamme qui répond aux défis réels de différents secteurs et applications. Il en découle que la simplicité du contrôle et la facilité de programmation doivent être considérées comme acquises, mais sans incidence sur la précision.

Mitsubishi Electric a développé une nouvelle stratégie de guidage manuel, le bras du cobot étant simplement déplacé à la position désirée. Les opérateurs appuient ensuite sur un seul bouton de commande sur le bras, et la position s’ajoute au programme du robot. En combinant cela avec l’outil de programmation graphique intuitif et tactile RT VisualBox, il est plus facile d’élaborer des applications sophistiquées sans aucune connaissance en programmation.

Mais qu'en est-il des exigences des différentes industries ?

Dans le secteur de l'agroalimentaire, par exemple, l'hygiène est une composante essentielle. Les cobots de MELFA ASSISTA sont fabriqués avec des surfaces lisses et courbes qui sont faciles à nettoyer et empêchent la saleté de s'accumuler. En parallèle, une graisse H1 alimentaire est disponible en option pour toutes les articulations, y compris les réducteurs.

En ce qui concerne les tâches délicates et précises dans la production pharmaceutique, les cobots MELFA ASSISTA offrent une répétabilité de ±0,03 mm, proche de celle des robots industriels de Mitsubishi Electric (±0,02 mm). 

Ils peuvent facilement être combinés avec des technologies de vision, ce qui confirme leur adéquation à de nombreuses applications, du dosage, mélange et comptage à la distribution, au contrôle et au marquage de médicaments.

Ce niveau de précision est important pour de nombreux usages d'assemblage dans différents secteurs industriels, bien que le chiffre cité pour la plupart des cobots est de l'ordre de ±0,1mm. La précision supérieure des robots MELFA ASSISTA s'avère déjà utile dans beaucoup de domaines, notamment dans l’automobile.

Certains utilisateurs finaux ont également signalé que la limitation de vitesse des cobots, bien qu'elle constitue un élément de sécurité important, minimise le champ de leur utilisation. Cet aspect rend plus difficile le redéploiement de la technologie dans d'autres secteurs d'une usine et à un impact sur le retour sur investissement. Mitsubishi Electric s'est attaqué à ce problème avec le MELFA ASSISTA, qui offre un mode de fonctionnement à grande vitesse lorsqu'il ne travaille pas à proximité d’opérateurs, étant alors utilisé comme un robot industriel standard.

L'installation initiale et tout redéploiement ultérieur du cobot sont facilités par la mise à disposition d'un Digital Twin dans l'offre de Mitsubishi Electric. Avec les logiciels RT VisualBox et RT Toolbox3, les utilisateurs peuvent simuler et prouver que le fonctionnement du cobot répondra à leurs attentes, sans que le système soit opérationnel. Même lorsqu'un Cobot a été en fonctionnement pendant un certain temps après le SAT (test d'acceptation sur site), en utilisant le Digital Twin, le fonctionnement, les performances et la précision du MELFA ASSISTA peuvent continuer à être modifiés, hors ligne. Et si le Digital Twin confirme les améliorations apportées aux paramètres et au programme, les modifications peuvent être téléchargées et utilisées sur la ligne de production. Tout cela peut être fait sans longs temps d'arrêt ni risque pour la production d’un site industriel.

L’ensemble des caractéristiques et atouts des cobots MELFA ASSISTA de Mitsubishi Electric garantit non seulement une assistance optimisée aux opérateurs, mais aussi le meilleur retour sur investissement possible.

Autres nouveautés de la société Mitsubishi Electric

Haut de page