Les cobots Universal Robots permettent à DCL Logistics d’augmenter sa productivité de 500%

Les cobots Universal Robots permettent à DCL Logistics d’augmenter sa productivité de 500%

07/09/2020

DCL Logistics est une société de logistique multicanal qui fournit principalement des produits électroniques, des marques numériques et des appareils médicaux. DCL Logistics avait besoin d'un système d'automatisation flexible capable de s’intégrer à la configuration existante des cellules de travail. Son rôle : gérer avec précision le prélèvement et l'emballage des articles dans les boîtes du centre de traitement des commandes de l'entreprise.

Pour une entreprise qui repose traditionnellement sur une main-d'œuvre manuelle, atteindre ces objectifs est un vrai défi, encore plus sur un marché du travail difficile et une activité qui subit d’importants pics saisonniers. Près de la moitié des clients de DCL connaissent des pics de demande importants pendant la période des vacances et réalisent jusqu’à 40% de leurs ventes au cours des deux derniers mois de l'année.

Une quête difficile

L'équipe de DCL cherchait des systèmes de préparation de commandes et de Pick&Place robotisés, sans succès. Ils se heurtaient à des contraintes de prix, de retour sur investissement trop long ou tout simplement à un manque de flexibilité des solutions disponibles. « Nous nous sommes donc dit : « Pourquoi ne pas essayer de construire cette application robotique nous-mêmes ? », indique Brian Tu, Chier Revenue Officer de DCL Logistics.

DLC Logistics prévoyait d’installer le robot au centre de deux cellules pour collecter les produits indifféremment dans l’une et l’autre. Avec une portée de plus de 1300 mm, le cobot UR10 d'Universal Robots s’est démarqué : « Universal Robots fournissait une solution qui répondait à nos besoins », poursuit Brian Tu. « De plus, sa modularité nous a permis de la faire évoluer petit à petit ».

Une application faite pour fonctionner 24h/24, 7 jours sur 7

L'application comprend un convoyeur qui collecte les boîtes, les aligne et les met en position de chargement. Le robot prend un produit toutes les six secondes et l'amène à un scanner, puis met le produit dans la boîte. Si l'article est incorrect, le robot le place dans un bac de rejet et continue à prélever l'article suivant sans interrompre la production. L'application est conçue pour pouvoir fonctionner 24/24, 7 jours sur 7, sans aucune interaction humaine.

La ligne automatisée a été d’une grande aide pour les opérateurs, qui les soulage d’une grande charge, étant donné que l’entreprise accumule des commandes, même pendant la nuit. Un atout précieux pour les périodes de pointe saisonnières aux Etats-Unis, comme pour le Black Friday ou le lendemain de Thanksgiving. Ce jour-là, le robot UR a collecté jusqu'à 4400 commandes en une journée.

Une augmentation de la productivité de 500% et des économies de 50% sur les coûts de main d’œuvre

Dans le passé, il fallait cinq personnes pour gérer un processus de prélèvement manuel classique : une personne dans l'entrepôt pour préparer la commande, une autre pour l'amener à la chaîne, une troisième pour la vérifier, une quatrième pour l'équiper et une dernière pour l'emballer et l'expédier.

« Le système robotique peut faire en deux heures ce qu'une équipe de cinq personnes ferait en une journée entière et nous fait économiser plus de 50% des coûts de main d’œuvre », déclare Brian Tu. Les salariés ne sont pas remplacés par le cobot : ils sont réaffectés à d'autres services ou formés à la gestion et à la maintenance du robot. Pendant les saisons de pointe, le robot permet à l'entreprise de répondre aux besoins des clients sans faire appel à du personnel supplémentaire.

Un retour sur investissement de 3 mois, une augmentation de la précision de 100%

Les économies réalisées permettent à DCL Logistics de livrer des commandes plus vite et à moindre effort, et donc de baisser le prix de ces dernières pour les clients de l’entreprise.  

Dave Tu, Président de DCL Logistics, ajoute :« Nous avons constaté une augmentation de la productivité de 500 % grâce à l'utilisation du robot. Le retour sur investissement des robots s’est fait en trois mois. Et avec le cobot UR, la précision de nos commandes est passée de 99,5 % à 100 %».DCL Logitsics a pu conforter son statut d’entreprise de pointe et a notamment retiré comme avantages concurrentiels un rendement plus élevé, une plus grande efficacité et une meilleure précision de ses processus.

L'équipe d'automatisation de DCL Logistics a aussi été agréablement surprise par la facilité d'utilisation de l'interface et du logiciel du robot. La flexibilité de mise en œuvre du système et la qualité de l'aide apportée par Universal Robots ont aussi été très appréciées.

Walter Perchinumio, ingénieur logiciel senior chez DCL Logistics, indique : « Dès que quelqu'un a eu l'idée d'utiliser un robot pour l'exécution des commandes, j'ai été très enthousiaste. Nous sommes allés sur le site de l'Universal Robots Academy afin d’apprendre ce dont ce robot à six axes était capable ». Il était notamment ravi de trouver le simulateur d'application gratuit sur le site web d’Universal Robots. Cet outil lui a donné pleine confiance dans la capacité de l'équipe à programmer le système avec succès :« Le premier mois où nous avons travaillé avec le robot a été exclusivement consacré à la simulation de son utilisation ».

La plate-forme UR+, source d’applications certifiées

L'équipe d'automatisation de DCL Logistics a utilisé la plate-forme en ligne UR+ ainsi que le simulateur pour rechercher et choisir les bons périphériques pour l'application. La certification testée et éprouvée de chaque produit UR+ ainsi que le logiciel UR CAPS font de ce processus un scénario « plug-and-play » au lieu de devoir réapprendre les commandes du robot. Avec le cobot UR, « La tâche fut en réalité très facile », explique Walter Perchinumio.

Les plans pour l’avenir : un système avec à terme 20 cobots UR

Dave Tu, Président de DCL Logistics, a de grandes ambitions sur le secteur e-commerce, même s’il ne représente actuellement qu'environ 15% du marché de détail :« Nous imaginons qu'au cours des cinq à dix prochaines années, la robotique dans le cadre des activités de DCL sera encore plus importante. Nous souhaitons intégrer davantage de systèmes pour atteindre jusqu'à 20 robots d’ici 10 ans ».

 

Autres nouveautés de la société Universal Robots

Haut de page