Le Concorde prend l’air une dernière fois grâce au compresseur PTS 1600 d’Atlas Copco

Le Concorde prend l’air une dernière fois grâce au compresseur PTS 1600 d’Atlas Copco

20/03/2014

Grâce à Atlas Copco Rental et à son compresseur d’air PTS 1600, Concorde, cet avion mythique qui nous a fait rêver, effectue son dernier voyage vers le musée Aéroscopia.

Afin d’accompagner le Concorde lors de son dernier voyage vers le futur musée Aéroscopia, le compresseur d’air PTS 1600 fourni par Atlas Copco Rental à Navallon, spécialiste du levage, a été décisif.« Nous sommes particulièrement fiers que Navallon nous ait choisis pour cette opération délicate », déclare Thierry Monart, directeur général Atlas Copco Compresseurs France.

Pour positionner le Concorde à l’intérieur du musée de l’aérospatiale civile de Blagnac, il a en effet fallu bouger au centimètre ce géant de presque 62 mètres de long et 26 mètres d’envergure. Et l’opération la plus délicate assurée par Navallon a été de positionner le Concorde à l’intérieur du bâtiment dans un espace particulièrement contraint et sous haute surveillance.

Dans un premier temps, l’avion a été levé et placé sur un système de coussins d’air, ce qui apporte une grande stabilité et une malléabilité optimale dans cet espace relativement étroit et complexe. Le compresseur PTS 1600 utilisé pour cette opération permet la mise sous pression des coussins d’air sur lesquels repose l’avion et qui sont indispensables pour le mouvoir, tout en assurant une pression constante pendant la durée de l’opération.

Une mobilisation logistique d’envergure qui devrait durer trois semaines puisque la même opération est prévue pour un avion A300 et pour un Super Guppy.

Encore une fois, Atlas Copco Rental accompagne les grands projets et les innovations.

Autres nouveautés de la société Atlas Copco Compresseurs

Haut de page