La SETRAD modernise son installation d’air comprimé avec Beko Technologies

La SETRAD modernise son installation d’air comprimé avec Beko Technologies

08/03/2021

Une installation vétuste, de nombreuses fuites et une qualité d’air discutable ont poussé la SETRAD à modifier sa façon de produire et de traiter son air comprimé. Pour ce faire, elle a fait appel aux solutions proposées par BEKO Technologie

Société pour l’Environnement et le Traitement des Déchets, la SETRAD est une filiale à 100% de VEOLIA. Créée en 1983, le site de Poitiers appartient à la Communauté d’Agglomération du Grand Poitiers. VEOLIA en est le prestataire pour le traitement des ordures ménagères collectées à Poitiers et dans les environs. Chaque année la SETRAD y traite plus de 44 000 tonnes de déchets, soit 90% de son autorisation d’exploitation, et fournit 45000 MWh à la chaufferie de DALKIA afin d’alimenter en eau chaude et en chauffage une partie de l’habitat collectif de l’agglomération.

La SETRAD a entamé sa réflexion sur la modification de son ancienne unité de traitement de l’air dès 2013. En état d’usure avancée, il était temps de la remplacer par une unité plus performante d’autant que sur le site, la production d’air comprimé pèse 20% de la facture d’électricité globale. Cette installation était composée de deux sécheurs frigorifiques en parallèle avec en aval de ceux-ci trois sécheurs à adsorption Heatless disposés sur des parties spécifiques du réseau. La qualité de l’air comprimé était médiocre. Il en résultait de nombreuses interventions de maintenances curatives et de purge du condensat des points bas du réseau. L’utilisation du chalumeau a été parfois nécessaire en hiver afin de libérer la tuyauterie des formations de glace. Le besoin de la SETRAD a été clairement défini : traiter un débit d’air comprimé maximal de 1200 m3/h ISO 1217 sous une pression de service minimum de 7 bar effectifs et une température maximum de +39°C pour obtenir un PRSP de -40°C. Cela comportait notamment l’amélioration de l’unité existante, l’installation d’un système de traitement d’air comprimé avec une consommation d’énergie minimale, la détection et la suppression des fuites d’air comprimé, etc. Tout cela dans le but de réaliser des économies sur l’installation tout en augmentant son rendement et en réduisant les coûts énergétiques.

La solution : un air comprimé de qualité et des économies à la clé

Beko Technologies et son partenaire Aircom ont optés pour une solution sur mesure composée de sous-ensembles standards comportant, pour la partie traitement de l’air comprimé un sécheur adsorption FRA-Vplus EVERDRY avec un apport de chaleur externe sans consommation d’air comprimé, une filtration classique CLEARPOINT, un filtre déshuileur CLEARPOINT pour éliminer les hydrocarbures contenus dans l’air comprimé, divers capteurs METPOINT permettant de suivre et de contrôler avec précision le débit, la pression, la consommation électrique, l’hygrométrie et d’éventuels défauts machines. L’ensemble de l’air est recueilli dans un réservoir de 3000 L, dit réservoir sec, utilisé comme nourrice pour l’ensemble du réseau afin de couvrir tous les usages de la SETRAD.

Les résultats en chiffres et la satisfaction du client

«En l’espace de quelques mois, nous avons constaté une baisse significative des interventions curatives, un gain en qualité d’air et une réduction des consommations électriques » déclare M. Marin, Directeur d’Unité Opérationnelle, qui tire un bilan très satisfaisant et souligne les économies réalisées. 

La solution du sécheur à apport calorifique (zéro purge) sans aucune consommation d’air process apporte une qualité d’air irréprochable, avec des prolongations de cycles permettant de réduire considérablement le nombre de cycles de régénération chaque année et ainsi de réaliser des économies d’énergie très significatives.

Les données factuelles relevées par exemple sur un an sont les suivantes : 471,3 MWh consommés par la partie « production » d’air comprimé. Il s’agit d’un compresseur à vitesse variable de marque Ingersoll Rand dont la puissance installée est de 110 kW. Seulement 17,2 MWh ont été consommés par le sécheur adsorption depuis la mise en service. Le débit d’air comprimé moyen quant à lui est d’environ 782 m3/h, ce qui donne une production totale d’air comprimé de 5,255 millions de m3 sur cette période.

Estimations des ratios énergétiques : sur la période de fonctionnement de l’installation, soit 6720 heures, les consommations électriques ainsi que la production totale d’air comprimé permettent de définir concrètement les ratios énergétiques, de 89,69 Wh/m3 pour le compresseur (soit 471,3 MWh / 5 255 000 m3) et de seulement 3,27 Wh/m3 pour le sécheur adsorption (soit 17,2 MWh / 5 255 000 m3).

D’une manière générale, l’addition des parties production d’air et traitement d’air nous amène à un ratio global d’environ 93 Wh/m3 seulement. Ce ratio démontre la pertinence de la solution proposée.

Autres nouveautés de la société Beko Technologies

Haut de page