igus multiplie par trois la capacité de son service impression 3D pour accélérer encore la livraison

igus multiplie par trois la capacité de son service impression 3D pour accélérer encore la livraison

16/01/2019

Afin de répondre à la forte demande en solutions sur mesure qui ne cesse de croître, Igus vient de procéder à l'acquisition de nouvelles imprimantes FSL pour augmenter sa capacité d'impression 3D de pièces d'usure à longue durée de vie

A l'utilisateur souhaitant faire fabriquer une pièce spéciale résistante à l'usure ou une petite série, igus propose la solution idéale avec son service impression 3D. Il suffit de se connecter sur www.igus.fr/impression3D, de charger les données CAO, de choisir le matériau puis d'envoyer la commande. C'est donc en un temps record que l'utilisateur, qu'il soit petit bricoleur ou grand client industriel, obtient sa solution sur mesure résistante à l'usure. Les composants commandés sont la plupart du temps fabriqués par procédé FSL. Le matériau FSL iglidur I3 très résistant à l'usure qu'a mis au point le spécialiste des plastiques en mouvement est alors déposé sur la plateforme de travail et fritté à l'aide d'un rayon laser. Après chaque opération, la plaque est abaissée et une nouvelle couche est ajoutée. « La très forte demande en solutions spéciales résistantes à l'usure à laquelle doit faire face notre service impression 3D nous a amenés à en tripler les capacités par l'acquisition de nouvelles imprimantes FSL », explique Christophe Garnier, Responsable Division iglidur® chez igus.

Les avantages du procédé FSL sont évidents. Les imprimantes FSL sont en effet capables de fabriquer des formes simples et complexes ainsi que des solutions mobiles et à un . " Une installation FSL avec un périmètre de travail de 220x170x300 millimètres est par exemple capable de fabriquer 5.000 paliers lisses d'un diamètre intérieur de 10 millimètres en l'espace de 30 heures. Le frittage laser permet de fournir des composants rapidement, mais aussi avec une plus grande résistance et un prix moins élevé qu'avec le procédé dépose filamentaire", constate Christophe Garnier.

Les coûts élevés liés notamment à la fabrication de moules d'injection sont éliminés et les éventuelles modifications de design peuvent être assurées de manière simple à l'ordinateur alors que c'est toute la forme de l'outil qui devrait être modifiée pour un moulage par injection conventionnel. Sans compter qu'il n'y a pas de différence de prix entre formes complexes et formes simples. Un client souhaitant faire fabriquer des roues dentées résistantes à l'usure peut choisir dans le service d'impression 3D le matériau FSL iglidur I6 adéquat qui a été mis au point spécialement pour les roues dentées. Pour les séries ayant jusqu'à 4.000 pièces, il est aussi possible de réaliser en fabrication additive des moules d'injection qui pourront plus tard être utilisés dans la machine d'injection. L'avantage réside ici dans le fait que l'utilisateur peut choisir le matériau qui lui convient parmi plus de 50 matériaux iglidur.

Autres nouveautés de la société Igus

Haut de page