Les moteurs FAULHABER au sein de la Station spatiale internationale (ISS)

Les moteurs FAULHABER au sein de la Station spatiale internationale (ISS)

10/07/2018

Les moteurs FAULHABER constituent l'entraînement de l'assistant des astronautes CIMON (Crew Interactive Mobile Companion), le premier projet scientifique basé sur l'intelligence artificielle (AI) pour l'ISS

L'outil de démonstration technologique se déplacera librement en apesanteur et épaulera les astronautes lors de leurs tâches de routine, par exemple en affichant les procédures ou pour résoudre des problèmes. Son écran affichant un visage amical, sa voix et son intelligence artificielle feront de lui un « collègue » des membres de l'équipage avec lesquels il pourra entamer un véritable dialogue. Le compagnon de mission est conçu, entre autres, pour alléger la charge de travail quotidienne et pour servir de système d'alerte rapide en cas de problème technique. L'assistant à intelligence artificielle a été développé par Airbus à Friedrichshafen pour le compte du Centre allemand de recherche aérospatiale (DLR).

L'assistant astronaute du projet CIMON a approximativement la taille d'un ballon de gymnastique et pèse environ cinq kilos. En conditions d'apesanteur, il flotte librement dans l'espace et, sur demande, il va rejoindre l'astronaute qui a besoin de son aide. Il se déplace grâce à quatorze petites hélices qui l'emmènent jusqu'à l'emplacement voulu et lui permettent d'y rester. Celles-ci sont entraînées par des servomoteurs C.C. sans balais de la série 0824 de FAULHABER et commandées par des contrôleurs de vitesse de la série SC1801. Les moteurs ont été choisis en raison de leurs fiabilité et longévité, de leurs très petites dimensions, de leur poids réduit et d'une faible consommation d'énergie.

La mission Horizons de l'astronaute allemand Alexander Gerst de l'Agence spatiale européenne (ESA) est prévue de juin à décembre 2018. Des échantillons de la voix de l'astronaute et des photos de lui ont notamment été utilisés pour développer l'intelligence artificielle de l'outil de démonstration technologique.

Alexander Gerst doit exécuter trois tests avec le compagnon de mission : l'astronaute et son assistant mèneront des expériences sur les cristaux, ils s'appliqueront à résoudre le Rubik's Cube et ils effectueront une expérience médicale complexe au cours de laquelle Cimon énumèrera les différentes étapes et sera utilisé comme une caméra volante « intelligente ». Tandis qu'Alexander Gerst retournera sur Terre à la fin de la mission, l'assistant artificiel restera lui à bord et apportera son aide aux futures missions.

Autres nouveautés de la société FAULHABER France SAS

Haut de page