étiquettes RFID et tag durcis Inotec

Les étiquettes RFID Inotec tracent les déchets « à risques »

23/10/2015

Pour assurer la traçabilité à tout instant des traitements des DASRI (Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux), Suez a fait appel à la technologie Inotec à travers ses tags durcis pour surfaces métal et ses étiquettes RFID inotag chariots en aluminium ou en plastique

SUEZ offre des solutions de gestion et de valorisation des déchets. La société se positionne comme un véritable expert dans le domaine et opère sur l'ensemble du cycle que ce soit en matière de collecte, de tri et de valorisation des déchets aussi bien ménagers qu’industriels.

« Nous assurons quotidiennement le traitement des DASRI pour bon nombre de professionnels de santé au sein de notre site de valorisation énergétique de Créteil.», précise Adrien Chevalier, Responsable Achat et Planification Ile-de-France chez SUEZ pour l’unité de valorisation énergétique de Créteil CIE. « Cela implique des processus de collecte et de transport sécurisés pour ces déchets à risque. Ces déchets sont conditionnés spécifiquement selon leur nature (seringues, objets coupants…) dans des emballages spécifiques et transportés dans des conteneurs de transfert appelés chariots. »

Outre le respect des obligations des professionnels de santé en matière de traitement des DASRI, SUEZ voulait pouvoir aller un cran plus loin et leur permettre d’accéder en temps réel à toutes les informations concernant le suivi et le traitement de leurs déchets. Ce projet impliquait la mise en place d’une traçabilité globale RFID (Identification Radio Fréquence). CIE a donc élaboré un cahier des charges auquel la société UBI Solutions, Intégrateur de Solutions de Traçabilité et Partenaire Inotec, a été en mesure de répondre

Après une phase d’essais concluante, UBI Solutions a donc mis en place un système de traçabilité RFID en partenariat avec la société Inotec, fabricant d’étiquettes et tags RFID. Par rapport au code barre traditionnel, la lecture RFID est automatique et le tag peut être lu à travers un sac ou contenant sans aucune contrainte.

UBI Solutions a tout d’abord mis en place un système interne de traçabilité RFID au sein de CIE et procédé à l’installation et au paramétrage des différents matériels. Des portiques de lecture RFID ont été installés permettant d’enregistrer les mouvements des chariots lors de leur entrée et de leur sortie du site, ainsi que lors de l’envoi de leur contenu pour incinération. SUEZ Environnement Ile-de-France a également équipé l’ensemble des containers de tags RFID inotec. 

Les tags durcis Inotec ont pu répondre à la problématique de lecture RFID sur les surfaces métal et les étiquettes RFID inotag ont été utilisés pour les chariots en aluminium ou en plastique.« Nous avons pu apprécier la résistance des tags Inotec puisque depuis leur utilisation aucune détérioration des étiquettes n’a été constatée. Au total plus de 5000 chariots sont aujourd’hui équipés des étiquettes et tags RFID Inotec.Ces chariots sont transportés et subissent régulièrement de nombreux frottements. Ils sont également lavés à l’aide de produits chimiques de type biocides. » précise Adrien Chevalier.

Tous les bacs sont identifiés grâce à leur tag RFID dès leur entrée sur le site de valorisation énergétique de Créteil à l’aide d’antennes radio-fréquence. Une fois identifiés, ils vont être stockés sur les quais avant d’être pesés.La balance détecte automatiquement la présence du chariot et son poids est enregistré dans la base.Un fois pesé, le bac est pris en charge par une navette sur un système de convoyage. Le bac suivra alors un circuit durant lequel son contenu sera vidé dans l’incinérateur, puis il passera par un cycle de lavage automatique et il redescendra ensuite sur les quais pour être rechargé dans le camion.Tout le processus est géré directement par un automate qui enregistre le cheminement du bac à chaque étapeet centralise l’ensemble des informations qui seront ensuite mises à la disposition du client via le cloud et rendues accessibles grâce à un accès internet protégé et sécurisé par mot de passe. Ainsi les clients peuvent se connecter à tout moment pour vérifier à quelle heure leurs déchets ont été récupérés et incinérés.

La deuxième étape du projet consistait à étendre cette traçabilité aux collecteurs de déchets. Pour ce faire chaque chauffeur a été équipé d’un PDA(terminal portable durci)doté d’un lecteur RFID et de la communication 3G pour pouvoir gérer ses tournées et enregistrer toutes ses collectes en temps réel. De même, chaque site hospitalier et donc producteur de déchets a été identifiéà l’aide d’un tag RFID. Ainsi lorsque le chauffeur arrive au centre hospitalier, il scanne le code RFID à l’entrée du site, puis scanneles tags RFID Inoteccorrespondants aux chariots collectés. Les chariots sont ensuite chargés dans le camion et un système de pesée placé sur le hayon du camion permet de mesurer le poids des déchets récupérés pour une facturation du client au poids réel. Une fois chargés, les déchets seront acheminés jusqu’au centre de traitement.

Toutes les informations collectées sont centralisées et rendues accessibles via le cloud grâce à la solution UBI Cloud Track&Trace en mode SaaS développée par UBI Solutions. Ainsi CIE dispose d’une traçabilité complète et non falsifiable. Toutes les données concernant le nombre de chariots prélevés, le poids des déchets, la date et l’heure de la collecte sont enregistrées, transmis en temps réel et accessibles pour le producteur depuis le cloud. Plus de 4.000.000 d’évènements (enregistrements et transactions) sont traités par an chez CIE pour la gestion des déchets DASRI.

Autres nouveautés de la société Inotec

Haut de page