Emitech met à jour ses moyens d’essais pour l’arrivée de la nouvelle norme EN/CEI 62368-1

Emitech met à jour ses moyens d’essais pour l’arrivée de la nouvelle norme EN/CEI 62368-1

09/02/2016

Emitech a obtenu fin 2015 la validation de ses compétences et de ses moyens d’essais pour certifier les produits selon la nouvelle norme EN/CEI 62368-1 pour la sécurité les équipements audiovisuels, informatiques et de communication. L’accréditation définitive sera effective très prochainement.

La nouvelle norme internationale EN/CEI 62368-1 remplace deux normes en vigueur,  la norme EN/CEI 60065 (appareils audio, vidéo et appareils électroniques analogues) et la norme EN/CEI 60950-1 (matériel de traitement de l'information).  Elle est publiée depuis fin 2014 et sera obligatoire en juin 2019. Cette nouvelle norme constitue un enjeu considérable dans un secteur qui compte beaucoup d’acteurs, les deux préexistantes concernent aujourd’hui environ la moitié des équipements testés au monde, et où les appareils sont en évolution permanente. C’est pourquoi la période de mise à niveau est de 5 ans, contre 3 ans habituellement.

En outre, l’EN/CEI 62368-1 représente un changement significatif sur la manière dont une norme est normalement constituée. Au lieu d'être basée sur la description des exigences, la norme se concentre sur les risques qui peuvent potentiellement survenir et donnent ainsi aux fabricants une plus grande latitude pour décider comment concevoir la protection de l’utilisateur.

Pour chaque danger une classification en trois niveaux a été mise en place associé à une validation du fonctionnement de l’équipement en mode normal et en condition de premier défaut. Le niveau d’énergie de classe 1 est non-dangereux mais détectable, celui de classe 2 susceptible d’occasionner une douleur et celui de classe 3 peut engendrer une blessure. Par exemple, pour une personne ordinaire, la surface accessible d’un écran en fonctionnement normal pourra atteindre une température maximale de 94°C et en condition de défaut (ventilateur obstrué) de 104°C maximum. 

Les limites et les valeurs sont également définies en fonction de l’utilisateur, une personne ordinaire (cela inclut les enfants) ou une personne qualifiée (un technicien de maintenance par exemple). Au-delà de ces classifications, une définition des protections à mettre en place a été créée, ces dernières pourront être physiques (boîtier), un marquage ou une notice d’utilisation, etc.

Ces éléments étaient partiellement pris en compte dans les deux normes remplacées, la nouvelle approche consiste à couvrir les risques de la même façon.

Certaines exigences restes inchangée mais d’autres sont revues ou crées. Par exemple, les télécommandes à piles bouton au lithium demandent de nouveaux essais afin de limiter les risques, avérés, quand les infants les ingèrent. Autre exigence révisée, celle sur la tenue au feu des matières plastiques.

Emitech est prêt à mener des campagnes de tests dès à présent et est capable d’accompagner pleinement ses clients. Outre les essais, le groupe propose des formations de deux natures : les unes sous la forme de sessions de présentation de la nouvelle norme, les autres sous la forme de prestations d’ingénierie qui permettent d’accompagner en amont la conception des produits. Ces changements normatifs interviennent en outre à un moment clé dans l'évolution du marquage CE avec des modifications relatives aux directives CEM et Basse Tension. Plus que jamais, il est important de se tenir informé de ces évolutions pour maîtriser la mise sur le marché des équipements.

Autres nouveautés de la société Emitech

Haut de page