DRYPACK, le système de déshumidification de biogaz de CIAT, équipe la WAGABOX® de Waga Energy,

DRYPACK, le système de déshumidification de biogaz de CIAT, équipe la WAGABOX® de Waga Energy,

13/02/2018

La WAGABOX® est la première unité d’épuration au monde capable de valoriser le biogaz des déchets sous forme de biométhane injecté directement dans le réseau de gaz naturel. Conçue, construite et exploitée par la start-up grenobloise Waga Energy (spin-off de Air Liquide Advanced Technologies), l'installation fournit 20 GWh d'énergie verte par an, soit la consommation d’environ 3 000 foyers. 

Contexte:

En France, une personne produit en moyenne une demie tonne de déchets par an. Faute de pouvoir être recyclés, environ un tiers de ces déchets sont enfouis. Sous terre, les matières organiques se décomposent naturellement produisant du biogaz, qui doit être capté et brûlé pour éviter la pollution atmosphérique (les déchets contribuent à environ 5% des émissions totales de gaz à effet de serre à l’échelle de la planète). Des millions de mètres cubes de gaz énergétique partent ainsi en fumée dans le monde.

Motivée par le désir de transformer cette pollution en une source d'énergie renouvelable et compétitive, Waga Energy a créé la WAGABOX®. Fruit de 10 années de développement, la WAGABOX® est la première unité industrielle capable d'extraire le biométhane des gaz d'enfouissement bruts, un mélange complexe saturé en impuretés, azote, oxygène et dioxyde de carbone, dont l’épuration est très difficile.

Fonctionnement:

La WAGABOX® filtre les impuretés et assèche le biogaz (grâce au DRYPACK CIAT), extrait le CO2 à l'aide de membranes puis élimine l’azote et l’oxygène par cryo-distillation, produisant ainsi le biométhane. Le gaz produit est suffisamment pur pour être substitué au gaz naturel fossile dans le réseau de distribution de gaz traditionnel et y est donc directement injecté. Le système représente un excellent exemple d'économie circulaire, car les ménages reçoivent le biométhane produit à partir des déchets qu'ils génèrent localement.

Système composé d’un échangeur de chaleur multitubulaire, d’un groupe de production d’eau glacée et d’un séparateur de gouttelettes montés sur châssis ou prêts à l'assemblage, DRYPACK condense la vapeur d'eau contenue dans le biogaz en refroidissant le gaz à la température appropriée puis extrait la totalité des condensats dans un séparateur haute efficacité. Ce processus s’accompagne d’un effet de lavage des impuretés (H2S, ammoniac, particules…).

  

Le système installé à l'usine Waga Energy de Saint-Florentin est un DRYPACK Plus composé d'un refroidisseur et de plusieurs échangeurs de chaleur et séparateurs. Avec une capacité unitaire allant jusqu'à 6 000 Nm³/h, DRYPACK Plus est à la fois la version la plus puissante et celle qui offre la plus grande adaptabilité. Quel que soit le type de gaz, le débit, la température et la teneur en humidité souhaitée, les composants CIAT peuvent être utilisés ensemble dans un nombre important de combinaisons. Par exemple, DRYPACK Plus peut être équipé d'un système de pré-refroidissement et réduire ainsi la consommation d'énergie du système.

Partenaires locaux pour un développement international

Depuis sa création en 2015, Waga Energy fait confiance à CIAT, forte de son expérience et de ses 2000 systèmes DRYPACK en service dans le monde.

«Waga Energy conçoit et exploite les WAGABOX® dans le cadre de contrats à long terme conclus avec les acteurs de l’environnement. Nous ne faisons donc aucun compromis sur la qualité et la fiabilité des équipements que nous intégrons à nos installations. Les équipements et les équipes de CIAT répondent parfaitement à cette exigence. », explique Nicolas Paget, Cofondateur et Directeur Industriel de Waga Energy. « Très attaché au développement de l'écosystème régional, nous apprécions également de travailler avec un acteur à la fois polyvalent et leader dans le domaine de la déshumidification et le refroidissement du biogaz et basé, comme nous, dans la région Auvergne Rhône Alpes. »

CIAT a également fourni les DRYPACK de la WAGABOX® 2 installée en juin 2017 sur l’ISDND Suez de Saint-Maximin (Oise) et de la WAGABOX® 3 qui sera mise en service en mai 2018 à Pavie (Gers, France) sur un site géré par le syndicat mixte Trigone.

Plusieurs nouvelles unités seront prochainement mises en service en France. Waga Energy prévoit d'installer une centaine de WAGABOX® dans le monde d'ici 2025. 

Autres nouveautés de la société Ciat

Haut de page