Caméras hyperspectrales FX10

Caméras de vision hyperspectrales FX10

09/11/2016

Cette caméra de vision a été conçue pour opérer dans la gamme de longueurs d’onde de 400 à 1000 nm et elle intègre directement dans son boitier, un spectrographe permettant le traitement d’image hyperspectral 

Les utilisateurs de cette nouvelle caméra Specim FX10 ont la possibilité de sélectionner et d’analyser, parmi 220 longueurs d’onde, celles qui sont le plus appropriées pour l’application au vu des propriétés du matériau de l’objet à contrôler. Le nombre de longueurs sélectionnées a une influence directe sur la vitesse du processus : Moins il y a de longueurs d’onde sélectionnées pour l’inspection, plus l’analyse s’effectue rapidement. Si l’utilisateur utilise toutes les 220 longueurs d’onde, la vitesse de prise de vue maximale de la Specim FX10 est de 330 images par secondes. Si une prise de vue est nécessaire pour seulement 20 longueurs d’onde, il est possible de prendre 2830 images par seconde, et si on sélectionne 5 longueurs d’onde dans 3 gammes différentes, on peut atteindre une vitesse de 6510 images par seconde. On utilise actuellement CameraLink en tant qu’interface pour le transfert des données, à partir de fin 2016, des modèles offrant une connexion GigE seront également commercialisés.

Les autres spécificités de la Specim FX10, sont un dispositif optique spécialement adapté à une monture C-Mount, un excellent rapport signal/bruit de 600 : 1 et l’étalonnage chez le fabricant. Lorsqu’on doit remplacer un module de caméra à la suite d'une panne ou pour un entretien de l’installation, elle garantit même des résultats identiques. 

Les systèmes de traitement d’image hyperspectraux analysent les caractéristiques moléculaires des objets à contrôler et établissent une « empreinte chimique » des matériaux.  Grâce à l’analyse sur plus de 100 longueurs d’onde, vous pouvez créer des domaines d’application qui ne sont pas résolvables avec des systèmes conventionnels. Des exemples d’utilisation de cette technologie sont la séparation des matières plastiques lors du recyclage, des applications dans le domaine agroalimentaire et l’identification des substances de toute sorte, qui ne présentent autrement guère de différence sur l’image visible, entre autres dans l’industrie minière, dans l’industrie pharmaceutique ou aussi dans le secteur de la médecine.

Autres nouveautés de la société Stemmer Imaging

Haut de page