Barrière à hyperfréquences pour la détection de niveau

Barrière à hyperfréquences VEGAMIP 61 pour la détection de niveau

11/08/2012

Cette barrière à hyperfréquences, conçue pour les industries des solides en vrac, permet une détection de niveau sans aucun contact avec le produit à mesurer, ni avec l'intérieur du silo

La barrière de fréquence VEGAMIP 61 peut détecter un niveau de produit, de l'extérieur d’un silo à travers un hublot par exemple, en laissant passer les hyperfréquences (micro-ondes), comme par exemple en céramique, plexiglas,....

Cette barrière à hyperfréquences d’une portée de 100 m est composée d'un émetteur VEGAMIP T61 et d'un récepteur VEGAMIP R61. Ce dernier mesure l'atténuation du signal hyperfréquences de 24,085 GHz et génère un signal de commutation à partir d’un seuil réglable. La barrière VEGAMIP peut être utilisée comme détection de niveau haut ou niveau bas. Une temporisation à la commutation peut être réglée entre 0,1 et 20 s.

Insensible à la poussière et aux colmatages, cette barrière à hyperfréquence détecte de manière fiable le niveau dans des conditions de process extrêmes. Le spectre d’application va des goulottes de reprise aux convoyeurs à bande, en passant par les silos de solides en vrac voire cuves de liquides, jusqu’aux applications avec des températures critiques comme les fours ou installations d’incinération. On la retrouve même sur des applications de détection de véhicules, bateaux, bennes, cabines,… La barrière VEGAMIP remplace aussi avantageusement les barrières optiques sur les applications de détection, comptage et positionnement d’objets.

Autres nouveautés de la société Vega Technique

Haut de page